Retour sur les vidéos “Curio'cité”
Curio'cité

L’exposition de Laure TIXIER à l’Espace Malraux

Description

« Il se peut qu’on s’évade en passant par le toit » 

Cette semaine votre magazine Curio’Cité vous fait découvrir l’exposition de Laure TIXIER à l’Espace d’Art Contemporain André Malraux. Une exposition qui s’apparente à un véritable récit et dont le titre n’est autre qu’un vers de Jean Genet, « Il se peut qu’on s’évade en passant par le toit ».
Extrait du poème « Le Condamné à Mort », ce vers nous donne une indication sur le sens du travail de Laure TIXIER, qui, au-delà de l’esthétique, nous invite à nous interroger, tout comme elle, sur l’univers carcéral. Autour de deux histoires, celle du poète, emprisonné à plusieurs reprises depuis l’enfance, et celle de la colonie pénitentiaire de Belle-Ile-en-Mer, qui retenait des enfants de 1880 à 1977, l’artiste nous propose en effet un récit à double tranchant. Nourries par de nombreuses recherches historiques et documentaires, ses œuvres à l’aspect parfois doux et sucré racontent en réalité des contes douloureux et cruels dans lesquels la création artistique devient un cri de révolte.